Accueil

Actualités

AlzProtect, à la veille de son entrée en phase 2, nomme Noëlle CALLIZOT au poste de directrice de développement pharmaceutique

lundi 26 mars 2018

Lille (France), le 26 Mars 2018 – ALZPROTECT, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, annonce aujourd’hui l’embauche de sa directrice de développement pharmaceutique.

Noëlle Callizot est une experte internationale dans l’industrie pharmaceutique et biotech. Durant 20 années, elle a permis le développement pharmaceutique de molécules neuro-actives jusqu’au stade clinique avancé. En tant que directrice de la neuropharmacologie au Royaume Uni pendant 6 ans, elle a conduit différents programmes dans les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc.) jusqu’en phase 3. Noëlle Callizot est co-fondatrice de 4 sociétés biotech dans des domaines aussi variés que la recherche contractuelle, la neuro-réhabilitation fonctionnelle, le screening et les molécules neuro-actives. Présidente de la commission pharma de l’AFMTELETHON, Madame Callizot préside aussi plusieurs programmes stratégiques pour l’AFM.

Noëlle Callizot mettra en pratique son expérience de la R&D pharmaceutique préclinique et clinique dans le domaine de la neurodégénération.

« Le docteur Callizot possède une grande expérience du développement pharmaceutique dans le domaine complexe des maladies neurodégénératives qui constitue un apport précieux pour les prochaines étapes cliniques de la société » a déclaré le docteur Philippe Verwaerde, Président d’AlzProtect. Le docteur Laurent Dupire, Directeur Général, a ajouté que son expertise tant dans le domaine de la recherche, du management et sa connaissance des réseaux scientifiques permettra à AlzProtect d’aborder efficacement les prochaines étapes de son développement.

Noelle Callizot a déclaré « J’ai été convaincue par le potentiel de l’AZP2006 dont le mécanisme d’action original et les résultats impressionnants permettent d’envisager un traitement efficace des maladies neurodégénératives et en particulier la PSP. Nous sommes impatients de tester son potentiel lors de la prochaine Phase 2 ».

Toutes les actualités